Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum
Demeure de la famille de Joncheray

 
Demeure de la famille de Joncheray Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Arrivée macaronnesque ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum -> L'entrée - le poste de garde -> le poste de garde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hersent
amis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 3
Localisation: sur les routes
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2014, 18:23    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Elle avait mis du temps à trouver le domaine, splendide au demeurant, du Duc de Saint-Nectaire, où des joutes étaient organisées.
Après bien des tours et détours, après s'être renseignée auprès des gens du coin croisés sur les chemins, elle arriva devant les grilles. Sa tête apparut par la fenêtre du carrosse aux armes des Ambassades de France, et Hersent put héler un garde:


Mon brave, pourriez-vous annoncer au Chevalier Victoire qu'un macaron, inscrit aux joutes de Saint-Nectaire, demande la permission de franchir ces grilles?

Le temps que le pauvre garde comprenne l'histoire de macaron, le chariot convoyant son matériel de joute l'aura rejointe à l'entrée. Elle en profita pour sortir du carrosse et se dégourdir les jambes, appréciant les couleurs naissantes de l'automne sur les arbres et la nature environnante.
_________________
Revenir en haut
Pénélope de Joncheray
famille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 23
Localisation: Sais pas où
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2014, 19:41    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

J'ai réussi à échapper à Bertille et me suis enfuie de ma chambre en courant aussi vite que j'ai pu.
Mais j'ai pas essayé d'faire comme les grands qui prennent leurs jambes à leur cou parce que ça m'fiche la peur de dévaler les escaliers comme ça.
J'ai aussi évité mon Papy qui travaillait dans son bureau, quand c'est comme ça faut pas faire de bruit, alors j'ai rampé sur le tapis jusqu'au perron.
C'est après que c'était compliqué pour atteindre la grille, y'avait beaucoup de gens dans le parc et Planchet j'sais qu'il a des yeux partout. Du coup j'réfléchis et j'ai du souci.....j'pense à mes parents...s'ils me voient là j'vais avoir droit à la leçon de papa et à la crise de nerfs de ma mère.
Tant pis j'me lance, dans la vie faut du courage, c'est grâce à ça que j'arrive enfin devant la grille et que j'vois la dame qui fait les jolies robes de ma maman.

-Bonjour madame.

J'zozote pas, j'suis fière de moi, et j'souris en lui tendant ma main pour lui montrer l'chemin.
_________________
Revenir en haut
hersent
amis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 3
Localisation: sur les routes
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2014, 23:28    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

Le chariot apportant le matériel de joute avait rejoint le carrosse, son écuyer lui avait assuré que tout était en ordre, aussi avait-elle décidé d'être détendue et sereine.
Elle arpentait tranquillement l'espace à l'extérieur du domaine, les grilles étant désertées par le garde partit annoncer son arrivée, quand elle entendit un bruit grinçant. Elle se retourna, étonnée que le garde soit déjà de retour, limite elle était déçue, limite prête à rouspéter le garde pour son efficacité et ôôôôô surprise un adorable bout-de-chou avait ouvert la grille au risque d'avoir les bras rompus.


-Bonjour madame.

Bonjour jolie Damoiselle, ravie d'être accueillie par un si beau minois de garde. Vous êtes plus agréable à regarder que le garde renfrogné qui est allé prévenir le Chevalier Victoire de mon arrivée.

Elle fit une jolie révérence à la jeune damoiselle, haute comme trois pommes:

Je m'appelle Hersent et je suis une amie de Victoire. Connaissez-vous Victoire?

Le joli minois était la copie conforme de la reyne des meringues, elle était donc en présence de la délicieuse fille de son amie. Pénélope qui tissait avec art les bêtises d'après ce que lui avait confié Victoire... Pénélope, une adorable petite crapule qui avait déjoué la surveillance des adultes. Elle était bien courageuse!

Ce sera avec un immense plaisir que je vous suivrai, gente Damoiselle.

Elle se retourna et fit signe à son cocher de suivre lentement leur guide

Vous habitez un bien joli domaine chère Damoiselle, il doit fourmiller de mille et une cachettes, receler mille et un trésors, et être le théâtre de mille et une aventures plus pittoresques les unes que les autres.

Elle s'arrêta et demanda, très sérieuse, au bout-de-chou:

Avez-vous déjà goûté à un ver de terre? Ou encore à une sauterelle? Mon fils, qui est grand maintenant, était un grand aventurier au jardin: pas un ver de terre, pas une sauterelle n'échappait à son oeil de lynx. Vous deviez essayer, d'après Arthur c'est excellent... enfin il disait cela jusqu'à ce que je le surprenne en pleine dégustation. D'un autre côté, qu'attendre de plus de la part d'un garçon, hormis une collection de bêtises?

Elle marchait au rythme de la petiote qui trottait fort bien... ma foi... de la graine de Chevalier c'est certain!
_________________
Revenir en haut
Pénélope de Joncheray
famille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 23
Localisation: Sais pas où
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 00:42    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

Mais oui j'la connais Victoire, c'est ma maman, j'sais pas pourquoi la dame veut jouer aux devinettes.

-Victoire c'est ma maman.

J'lui souris parce que c'est une copine de ma mère.
J'souris aussi parce qu'elle m'a fait une révérence.
Alors j'fais comme la dame en levant un peu ma robe pour montrer mes petits souliers et j'lui dis tous mes noms

-Moi chuis Pénélopesixitinevictoiredejoncheray et chuis enchantée.

J'fais comme les dames et j'arrange un peu mes cheveux

-Mais non j'habite pas là moi, enfin si un peu, ici c'est la maison de mon papy.
Tu le connais toi mon grand-père? C'est l'papa de mon papa, c'est aussi le papy de mon frère...

J'ai pas l'temps de parler des autres que la dame s'arrête

-Des vers de terre? Non.
Moi j'mange les fourmis, tu sais pourquoi?
Ma mère elle dit toujours qu'elle a des fourmis dans les jambes et ça l'énerve, alors moi j'les mange.
Si tu m'crois pas demande-lui à Victoire.

Là j'respire un grand coup

-Chuis une fille mais j'fais toujours des bêtises moi aussi, les grands ils comprennent pas que je m'ennuie et faut que j'm'occupe.
J'crois que j'fais de la peine à mon papa quand j'fais ma sotte, ma mère elle... elle prend sa crise de nerfs.

J'secoue ma tête à droite et à gauche

-Tu viens pour les joutes?
J'sais pas trop c'que c'est ce jeu, mais j'ai pas l'droit d'jouer, j'vais encore tourner en rond.
Faut que j'réfléchisse pour m'occuper, depuis que mes dents ont poussé j'réfléchis trop et ça m'fatigue.
_________________
Revenir en haut
hersent
amis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 3
Localisation: sur les routes
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 22:40    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

Hersent eut donc rapidement les réponses à ses vraies fausses questions. Bien entendu, la fille de Victoire ne s'y était pas laissée prendre, à d'autres! les enfants sont plus perspicaces qu'on ne veut bien le croire, enfin les grandes personnes.

Par Aristote, qu'elle était croquignolette la mignonne: une petite fille comme elle aimerait avoir un jour quand.... quand quoi? Ah oui, quand elle sera mariée. Cela approchait, Philios était baptisé, maintenant il fallait trouver le curé pour officier au mariage, un autre parcours du combattant. Elle s'égare la mangeuse de macarons, elle s'égare...


Adoncques, Damoiselle Pénélopesixitinevictoiredejoncheray, non je ne connais pas votre papy mais je pense faire bientôt sa connaissance. Ah!...vous ne mangez point de vers de terre ou de sauterelles mais vous faites dans la dégustation de fourmis. Original, très original... et ça fonctionne pour ôter les fourmis des jambes de votre chère maman?

Elle roule des yeux effarée:

Quoi, votre maman prend sa crise de nerfs! Incroyable!! Et dire que je pensais être la seule à prendre ma crise de nerfs avec mon fils. Que je suis soulagée, je suis une mère normale.
Je pense que vous noircissez le tableau: comment un papa peut-il être en colère après une jolie petite fille comme vous? Comme tous les papas du monde, il doit être gaga devant vous. Quant à Victoire, prendre sa crise de nerf c'est pour faire genre je suis une maman normale.
Allez Hersent, on y croit, rappelle-toi des misères que t'ont faites Arthur et Sarah, misères qui t'ont fait bien rire après coup.

Elle avait remarqué le geste féminin de remettre de l'ordre dans ses cheveux, fait par la mignonne:

Votre coiffure est très bien vous savez, il n'y a rien à redire. Ces petites mèches folles, rescapées d'un déplacement en rampant, il me semble, sont très seyantes. J'aime beaucoup, vrai de vrai.

Puis confidence impromptue: Pénélopesixitinevictoiredejoncheray est une fille qui fait des bêtises comme les garçons!

Jeune fille, il faut savoir faire des tas de bêtises pour grandir sinon la vie n'est pas drôle. Bon, il y a un inconvénient certain, faire de la peine au papa et voir la maman prendre sa crise de nerf. Au fait, elle la prend comment sa crise de nerf, ta maman? Histoire qu'elle compare avec les siennes.

Et on change de sujet car le terrain est un peu glissant:

En effet, je viens pour les joutes. Alors, les joutes, comment dire... deux cavaliers en armures s'affrontent avec une lance. Celui qui brise plus de lance que son adversaire a gagné. Mais le mieux est de provoquer la chute de l'autre: on gagne à coup sûr.
C'est un peu violent comme jeu donc je comprends que tes parents ne veuillent pas que tu y participes. Par contre, pour ne ps t'ennuyer tu peux demander à l'écuyer de ta maman de t'installer un petit mannequin en paille et de t'installer sur ton poney, armée d'une épée en bois. Et hop tu pourras jouer aux joutes.


Puis LE sujet important: les dents qui poussent. Ouille ouille... une sacrée aventure!

Ahh làlàlà ces dents qui poussent comme ça, ce n'est pas de la meringue et encore moins du macaron. Si tu veux, j'ai un remède pour apaiser la poussée des dents mais il n'empêche pas de réfléchir car moi je trouve que tu sais bien réfléchir. J'en donnerai un pot à ta maman qui te montrera comment faire.

Tu crois que c'est encore loin le campement pour les joutes?

_________________
Revenir en haut
Pénélope de Joncheray
famille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 23
Localisation: Sais pas où
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2014, 22:06    Sujet du message: Arrivée macaronnesque Répondre en citant

J'écoute la dame, mais je sautille parce j'voudrais qu'on quitte la grille pour pas m'faire repérer.

-Toi aussi tu prends des crises de nerfs?
A cause de Bertille?
Bertille c'est la "coiffériste"de ma maman, j'la déteste, c'est une idiote, surtout depuis que Roland a été renvoyé.

J'réfléchis un peu et j'prends un air de grande

-Maintenant c'est Blaise qui conduit la voiture,et Bertille minaude,c'est c'que dit Victoire.
J'sais pas c'que c'est, mais ça énerve ma mère, pour ça qu'elle prend sa crise.
Bon tu viens on va au campement.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:35    Sujet du message: Arrivée macaronnesque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum -> L'entrée - le poste de garde -> le poste de garde Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com