Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum
Demeure de la famille de Joncheray

 
Demeure de la famille de Joncheray Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [RP Lice] Seizièmes de finale ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum -> Les festivités -> La lice -> [Juge Diseur] Panneau d'affichage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Prudence
invités

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2014
Messages: 1
Localisation: Orleans
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014, 11:05    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le Bourbonnais Auvergne ? Connais pas.
Le Domaine de Saint Nectaire ? Connais pas.
Les Hotes ? Connais pas.
Quoique si, connais la fille et la belle-fille. Et encore c'est un bien grand mot de "connaitre". La fille, c'est la demoiselle inquiete pour le monsieur de madame Xalta croisée à Bourges avant leur départ à tous les trois. Et la Belle-fille, c'est la "chef" de papounet et belle-maman. Mais ca s'arrete là.

Par contre ce sont des joutes et ca, elle aime bien. C'est presque le seule moment où elle se retrouve avec une arme au poing, et tant mieux. Mais monter à cheval, elle a toujours aimé ca et cet exercice lui permet d'évacuer son trop plein d'énergies.

Pendant les éliminatoires, elle a grimacé. Mince, monsieur Cétacé affrontait madame la chef. Elle aurait préféré voir madame la Chef gagner, mais c'était au prix d'un CétacéRonchon. Et ca, ca fait un fameux boudin le cétacéronchon.
Pour une fois, elle y échappait.

Par contre, devant elle, il y avait un homme qu'elle ne connaissait pas du tout. Etait-il expérimenté ?
Allons, en avant, cela ne servait à rien de tergiversé. Abaisser... lance !
Et... rien.
Un coup dans l'eau.
Bon, elle n'allait quand meme pas refaire la meme chose que chaque fois avec 2-3 coups dans l'eau à la suite quand meme !
Abaisser... lance !
ET... paf !
Ah, c'était de suite plus normal ca. Bon, le sable auvergnat n'était pas meilleur que les autres, mais il n'y avait pas de blessure à redouter. Ca serait donc des tribunes qu'elle suivrait le reste du tournoi !
Revenir en haut
Aimelin
invités

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2011
Messages: 20
Localisation: Ste Ménéhould
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014, 22:06    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Aimelin VS Ellesya


Il avait cédé la place à Minerve pour entrer en Lice à son tour et sans le sourire aux lèvres. Il affrontait Sya et n'avait aucune envie de la blesser. La jeune femme faisait partie de ces amies qui restaient dans le coeur, même s'ils n'avaient guère l'occasion de se voir longuement, s'apercevant seulement aux joutes auxquelles il participait avec son épouse.
Il attrapa la lance d'un geste assez sec avant de saluer le juge et de se mettre en place. Toucher l'écu et ne pas la blesser, cette pensée ne le quittait pas alors qu'il talonnait Altaîr au signal.
A peine le temps d'éviter la lance qu'il sentit la sienne toucher et voler en éclats. Et puis aucun choc, avant qu'il ne contourne une autre fois la lice.

Le passage suivant avait vu les lances se briser et la jeune Duchesse tomber de cheval, et c'était soucieux qu'il avait diriger son étalon vers elle, avant de mettre pieds à terre et d'enlever son bacinet, alors que son amie se relevait.


j'espère ne pas t'avoir blessée.
Et même si je suis heureux de te revoir j'aurais préféré que ça soit ailleurs, que face à toi en lice.


Un sourire malicieux en ajoutant... si tu désires passer à notre campement déguster quelque vin du domaine ce sera avec plaisir, et Aliénor en sera heureuse également.

Et de l'accompagner pour sortir de lice à ses côtés.
_________________
Revenir en haut
MSN
Luaine
invités

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2014
Messages: 4
Localisation: Languedoc
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014, 22:38    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

A vrai dire, Luaine semblait presque prendre un plaisir sadique à rendre dingue sa filleule et son inclinaison pour un vieux Duc. Elle aussi avait été jeune et ma foi....Elle avait toujours eu des vues sur des jouvenceaux à la peau ferme et pas sur des hommes en passent d'être son père. Elle pensait que c'était la lubie d'une jeune femme à peine sortir de l'enfance pour sortir des bras d'un père et y rentrer aussitôt.
La Duchesse s'était mise en tête de lui ouvrir les yeux sur la beauté des jeunes hommes de son âge.


J'espère que malgré la défaite de votre époux, vous resterez pour les festivités. Mais si voyons Marraine, vous êtes une très belle futur maman. J'espère pour vous que cela sera le garçon que vous attendez.

Certes Catherine nous resterons mais je serais surement absente des prochains jours de lice. Je pourrais ainsi me reposer. Il est bien question d'un bal pour clôturer ce tournoi?

Oh mon champion.. c'est le gagnant de la joute que nous venons de voir.. Vous voyez Marraine il n'est Pas vieux, mais homme d'expérience et capable de jouter sans se casser le col du fémur.

J'aime assez votre façon de voir....Il n'est pas vieux mais d'expérience. C'est un peu comme une belle épée rouillée, elle a tant à raconter des batailles qu'elle a connu. On peut aussi dire que le vin se bonifie mais le soucis c'est qu'on ne sait pas quand il tournera au vinaigre et boire un vinaigre tout le reste de sa vie, j'avoue que ça piquerait surement le gosier.

Elle montra un jeune homme non loin de la lice, qui avait jouté.

Mais regardez moi ce Guy de Dampierre. Il semble très bien de sa personne non????

Elle la regarda avec un sourire entendu et scruta le vieux sanglier du Sedan. Il faut dire qu'au baptême, avec le monde présent, elle n'avait pas eu l'occasion de le voir, ni même de savoir qui il était d'ailleurs. Catherine devait avoir peur de sa marraine mais celle-ci voulait être sûre des sentiments de l'une et l'autre des parties.

Donc oui il est bien venu..comme vous pouvez le constater. J'arriverai bien à vous le présenter Durant votre séjour.

J'espère être présentée oui....

OOh que oui.....

Mais assez parler de moi.. Quand êtes vous délivrer normalement ? Que je puisse vous assister si vous le souhaitez..de plus savez vous que j'avance dans mes études à Noirlac.

Si tout va bien et que j'arrête un peu de voyager, je dirais que se sera prévu vers début décembre. Je pourrais passer les fêtes à ripailler sans risque de haut le coeur et je tiendrais dans les bras le prochain petit von strass.
M'assister? Et bien je ne sais pas....Le Languedoc n'est pas la porte à coté mais si vous trouvez une solide escorte je veux bien et puis vous resterez quelques temps chez moi.


Les seizièmes semblaient se terminer.

Votre Duc semble passer la barrière des seizièmes. Il part en huitième de finale. Il est doué....l'expérience....
_________________
Revenir en haut
Xalta
invités

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2014
Messages: 7
Localisation: Bordeaux
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014, 19:45    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Pfff et pffffffff. Non mais pfff ! Et de soupirer tout en secouant la tête. Franchement, quelqu'un devait lui en vouloir pour qu'elle rencontre encore une fois le duc bourguignon, l'ami de longue date maintenant. C'est que les années filaient. Il avait pris sa revanche sur elle, puis enfoncer le clou lors des dernières joutes et là, elle savait que si elle perdait de nouveau face au jeune homme qui se vieillissait aussi, elle en entendrait parler durant des semaines. Oh elle connaissait déjà les couplets qui lui chanterait sur son âge "canonique".

Elle avait peut-être contrarié le Très Haut en mettant fin à son mariage, elle la diaconesse qui aurait certainement du ne pas défaire le serment qu'elle avait prononcé devant Lui. Pourtant, c'était la meilleure chose à faire, la preuve, la complicité d'antan était revenue. Peut-être que tout rentrerait dans l'ordre quand elle se serait enfin confessée. Enfin qu'importe les raisons : punition ou simple hasard des tirages. Elle devait rencontrer Niall.

Elle se présente sur la lice et voilà qu'il la nargue ! "Non mais oh ! Vais te faire bouffer le sable " voici un résumé de ses pensées.
Les chevaux s'élancent et là....

Aieeeeeeeeee!

Elle vient de chuter lourdement de sa monture qui continue sa course désormais allégé.

Ta Grâce tu dois certainement avoir la vue qui baisse ou commencer à être trop vieille pour jouter. Ça fait 3 à 1 pour moi. Je ne doute pas , au vu des derniers tirages au sort que tu auras l'occasion d'essayer de réduire le score aux prochaines. Et apparemment je dois aller taper sur le cochon sauvage sedanais après toi.

Ha ! Aucune pitié ni compassion pour l'amie qu'elle est ! Malgré tout elle se relève et lui adresse un large sourire. Elle est bonne perdante et puis c'est un jeu qu'ils entretiennent depuis longtemps.

Ni trop vieille, ni une mauvaise vue.
Je te laisse seulement gagné pour ne pas égratigner ton orgueil de mâle. Il te faut bien briller aux yeux de ton épouse.
Je ne voudrais pas qu'elle croit qu'elle s'est mariée à un homme diminué.

Sa mine est taquine.

Fais attention au Sanglier, il se doit de briller

Plus bas

Nous sommes sur les terres de son potentiel futur beau-papa
Revenir en haut
MSN Skype
Lexhor
Haute et Moyenne Noblesse

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 13
Localisation: Orléans, duché d'Orléans
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Nov 2014, 22:51    Sujet du message: Re: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Lexhor d'Amahir, Prince de Montlhéry, Duc d'Alluyes, Baron d'Auneau, de Château-Landon et de Yèvre-le-Chastel, Chevalier de France, Héraut d'Armes Royal d'Orléans, Pair et Dauphin de France.
affronte
Devilie de Laudine, Dame de Laudine



Sonnez bucines !

Première lance.
Les deux jouteurs abaissent leur lance rapidement et chacun touche sa cible et brise sa lance sur l’écu adverse. Les deux cavaliers restent en selle.

Deuxième lance.
Cette fois ci, seul le prince touche sa cible et brise, alors que la Dame de Laudine rate sa cible. Déséquilibrée par le choc elle tombe de cheval. Aucune blessure n’est à déplorer.


Par chute de son adversaire, Lexhor d'Amahir est déclaré vainqueur !



Rencontrer un adversaire qu'il ne connaissait pas était devenu de plus en plus rare. Mais heureusement pour l'avenir de l'art de la joute équestre, c'était encore parfois le cas. Il fallait une nouvelle génération de jouteurs pour remplacer les plus anciens qui, peu à peu, ne serait plus en mesure d'assurer le spectacle. Le Prince de Montlhéry ne se considérait pas comme faisant partie de cette catégorie. Loin de là, même, bien qu'il soit conscient de ne plus faire partie de la jeunesse de France.
Le voilà donc, en bout de lice, fin prêt à en découdre avec une jeune femme qu'il ne connaissait pas et qu'il n'avait encore jamais affronté en lice. Il avait donc en théorie l'avantage de l'expérience. Mais cela ne faisait pas tout. Qui savait si la dame de Laudine ne se pliait pas à un entraînement intensif depuis des semaines, des mois voire même des années, se préservant des tournois officiels pour mieux briller lors de sa première participation et surprendre les vieux de la veille. Mamma mia -oui le Prince apprenait l'italien ou le voulait du moins-, de quoi devenir parano en réfléchissant tant.
Quelques petits étirements du haut du corps, la nuque qui craque, puis on se concentre et, au signal, on fait bondir le bourrin. Les sabots du destrier martèlent le sol dans un rythme allant crescendo, faisant voler le sable sur son passage. La sensation était aussi grisante et le chevalier de France encouragea son étalon blanc comme l'ébène (oui, c'est volontaire).


Vai, vai, vai !

Mon dieu, mais cet homme est déjà bilingue ! Pas le temps d'entonner "Lasciatemi cantare" ou même de fredonner "Vivo per lei" qu'il faut abaisser sa lance et l'exploser sur son adversaire. Les éclats de bois volent dans un fracas effroyable. Il touche et brise et encaisse le coup de la dame. Tout cela sent très bon. Mais après avoir fait demi-tour en bout de lice, il se rend compte qu'elle est toujours en selle. Sous son heaume, il fronça les sourcils et murmura quelques jurons.

Bordel, j'sais pas qui c'est celle-là mais elle est coriace ! Fchiantre !

Le poney rose commençait à détendre. Pourvu que cela se limite aux expressions étranges. Un mouvement du bras tenant l'écu pour le décontracter.
Mais il fallait avouer que celle qui lui était opposée avait fière allure et qu'elle était entrée dans ce duel de manière impressionnante. Le Dauphin de France dodelina de la tête et s'élança à nouveau au signal du juge diseur. A la croisée, il se campe fermement sur ses étriers et se penche légèrement en avant, anticipant légèrement l'abaissement de sa lance. Il touche et brise à nouveau et parvient à éviter le coup de la dame de Laudin qui, cette fois, ne peut se maintenir en selle. Elle se releva sans peine et Lexhor se porta à sa hauteur et s'inclina.


Bon sang madame, vous frappez fort. J'en ai le bras encore engourdi. Que Dieu vous garde et vous suive sur les lices. J'aurai grand plaisir à vous offrir une revanche.

Sortie de lice, déshabillage, bain, etc.
Revenir en haut
Actarius d'Euphor


Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2014
Messages: 2
Localisation: Champagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014, 21:38    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

[Actarius VS Erwelyn]

S'il y avait bien un adversaire que le Malzac d'Euphor n'appréciait pas de rencontrer sur la lice, c'était précisément celui avec lequel il devait en découdre en seizième. Bête noire ou rose, il avait subi par deux fois la loi de la Corleone de Jeneffe et à chacune de ces occurrences, la confrontation avait eu lieu tôt dans le tournoi. Bref, il n'y avait pas de quoi aborder ce duel sans une certaine crainte. Fort heureusement, celle-ci n'avait rien de paralysant. Au contraire, elle semblait même galvaniser l'homme de défi qu'il restait, un homme du genre à s'inscrire encore et toujours aux joutes arbitrées par le chat noir, malgré ses défaites à répétition.

Prêt à la lutte, il rabaissa la visière de son armet après avoir salué le public et son opposante. Le signal fut donné et sans attendre il lança sa monture à vive allure. Il sacrifia la puissance à la précision si bien qu'il toucha mais sans parvenir à briser. Toutefois, il avait affirmé sa volonté, gagné en confiance et ne commit pas la même erreur lors du deuxième passage. Le bois se fendit puis éclata dans un fracas terrible, insuffisant toutefois pour avoir raison de la coriace fille de celui qu'Actarius considérait comme le maître en cet art de la joute. Il avait donc l'avantage. Le risque demeurait présent néanmoins. L'expérience lui avait enseigné que le panache avait parfois ses limites et qu'il valait à certains moments mieux assurer un succès que de le mettre en péril par un excès de témérité. En clair, il se montra plus prudent, cherchant à confirmer son succès bien sûr, mais sans tout lui sacrifier. La stratégie paya, bien aidée par une fortune favorable. Personne ne toucha et il gagna ainsi au décompte des bris de lance. Un petit succès, mais un petit succès bon à prendre, comme en témoignait son sourire qu'il avait libéré de son voile d'acier avec l'aide de son écuyer avant d'approcher d'Erwelyn.


Je tiens enfin ma revanche, mais diable qu'elle fut dure à aller chercher. Je vous remercie pour ce duel et espère avoir l'occasion de remettre les compteurs à zéro lors de notre prochaine rencontre... sur la lice. Et j'espère que ce sera avec un peu plus de panache !
Revenir en haut
brunehaut_
invités

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2014
Messages: 3
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014, 16:49    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Keltica, Vicomtesse de Lugny en Arconce, Dame de Salives
affronte
Brunehaut de Navarot, Dame de Dompierre en Aunis et de Saint-Florent-les-bois


Eliminatoires évités et espoir de voir la chance enfin de son côté. La Poitevine s'était préparée avec soin et juchée sur Yocha, elle entra en lice, portant au bout de sa lance les couleurs de son Comté. Elle n'engrangeait que peu de victoires mais à chaque fois elle avait à coeur de montrer que le Poitou était une terre de braves.
Totoche combattrait après elle, cette dernière ne semblait pas des plus motivées, sans doute avait-elle des soucis dont elle n'avait pas souhaité lui faire part.

Salut de convenance au juge arbitre et à son adversaire. Elle l'avait croisée plusieurs fois dans les campements ou les tribunes mais n'avait point de souvenir d'avoir croisé la lance avec elle.
Elle abaissa sa visière, prit fermement la lance dans sa main protégée d'un gantelet en cuir renforcé et attendit le signal.

Yocha s'élance, en bon cheval de guerre qu'elle est, et sa cavalière suit le mouvement, tant bien que mal. Les deux adversaires se croisent sans dommage ce qui soulage la Poitevine: au moins pas de lance fichue en l'air. Elle est radine, oui, mais faut dire qu'avec Sa Grandeur Hautement Radinesque, un écu était un écu. Fallait presque une opération spéciale suicide pour descendre dans les caves comtales pour récupérer des tonneaux dignes de ce nom, c'est dire!

Pas le tout de penser à la pingrerie de Sa Grandeur, y a un duel à gagner ou du moins à perdre le moins ridiculement possible.

On prend les mêmes et on recommence: toujours rien et toujours la lance indemne. Son charpentier attitré fera la tête son retour. Elle en riait d'avance de voir sa tête déconfite.


Brune, tu fais quelque chose, sais pas moi, un tour de passe-passe pour perturber l'adversaire? Vu comment elle est crispée sur sa monture, elle ne doit pas être de bonne humeur la petite dame. Oui bon, c'est une Vicomtesse... et alors? Pour Brune, lors des joutes, l'essentiel est de participer, chaque victoire n'est qu'une joie inattendue à saisir. Ce n'est pas elle qui se collera la rate au court-bouillon si elle se retrouve le heaume dans le sable. Pis, vu les défaites successives lors des Comtales, elle était devenue blasée quant aux défaites. Le monde ne sombrait pas pour autant.

Détendue, mais personne ne le voyait à cause du heaume, elle talonna Yocha pour croiser de nouveau la lance. Par la malepeste, et l'autre! Quelle sauvage! Tssss si elle a des nerfs à passer, bah.... euh... ah oui y a la lice justement. Pas de chance, c'est elle qui en fait les frais: elle est secouée comme un prunier sous la rudesse du coup porté par la vicomtesse en furie qui brise sa lance, signe de victoire puisque la lance poitevine est intacte.
Par miracle, elle résiste au choc et reste en selle, l'honneur est sauf.

Brune ôta son heaume pour saluer de vive voix son vainqueur mais la Vicomtesse après un aimable salut prit rapidement la sortie de la lice.
Bon... ben... Merci quand même pour ce joli duel. Elle murmura pour elle seule: SE Jehan de Proisy avait raison quand il disait que tout se perdait.
Avant de sortir, elle salua le public de son heaume puis s'installa, toujours juchée sur son cheval, ne bord de lice, afin de voir le duel opposant Monseigneur Koreldy à SG Heimdal. Elle eut le plaisir de voir le Poitevin s'en sortir vainqueur! Cela valait bien une chopine.
_________________


Secrétaire d'Etat pour le Poitou
Revenir en haut
leepo Do Urden
invités

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2014
Messages: 2
Localisation: Guyenne
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Nov 2014, 11:47    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Silec de Joncheray, Duc de Saint Nectaire, Chantelle, Comte de Bresteau, Baron de Mercœur d’Auvergne et de Loué
affronte
Leepo Do Urden,, Baron de Caumont , seigneur de Virazeil et d'Epinas



Sonnez bucines !

Une première lance sans que rien ne se passe, et les jouteurs contournent la lice.

Deuxième lance.
Les deux lances s’abaissent, touchent leur cible et volent toutes les deux en éclats, alors que les deux jouteurs sont propulsés à bas de leur monture, et se relèvent sans aucune blessure.
Un bris partout, le juge fait apporter équipements et épées.

Ayant brisé chacun une fois, vous devez vous départager à l’épée. Le premier qui posera 4 touches remportera ce duel, ainsi que si son adversaire abandonne.

Et c’est le Baron qui porte le premier son attaque avec rapidité et précision.
Il touche le Duc au mollet.
Leepo une touche.
Et c’est à nouveau Leepo qui attaque rapidement blessant cette fois ci son adversaire au bras, le forçant à abandonner le duel.

Par abandon de son adversaire, Leepo Do Urden est déclaré vainqueur !



C'était la première fois qu'il rencontrait le Duc que se soit pour une joute ou de vue .

Pourquoi perdre les bonne habitude , la première lance comme toujours ne servait cas observer son adversaire .Aprés avoir contourné la Lice , il relance sa monture .
Cette fois , pas pour rien . Il touche avec violence ..Mais le Duc avait fait de même . et les voila tous deux a terre sans trop de mal , leepo ressentirait les courbatures surement demain .

Le baron écouta le Juge , Duel a l'épée , sa il aimait , il était doué pour le maniement des armes , mais il ne s'en ventait pas .

Equipé , un petit salut au Duc , Leepo se fend touchant son adversaire au mollet . Le baron se redresse , un sourire sur les lèvres . Puis passe de nouveau a l'attaque , les lames s'entrechoque . Feinte d'attaque du coté de l'écus du Duc , mais dans un mouvement la lame du Baron plonge sur le bras tenant l'épée et y provoque une profonde entaille , l'obligeant a abondonné .
Revenir en haut
Heimdal
invités

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2014
Messages: 2
Localisation: Uzès
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014, 21:03    Sujet du message: Re: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Guillaume de Bruck, quatrième du nom, Vicomte de Macaye, Seigneur de Geaune et d'Aire sur l'Adour
affronte
Heimdal von Strass, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-L’Abbaye, Seigneur de Belleville-sur-Vie.



Sonnez bucines !

Première lance.
Les chevaux se croisent mais rien ne se passe, aucune lance ne touche.

Deuxième lance.
Le Duc rate sa cible alors que le Vicomte touche et brise sa lance, faisant chuter son adversaire. Heimdal se relève, avec une légère blessure à la hanche.


Par chute de son adversaire, Guillaume de Bruck, quatrième du nom est déclaré vainqueur !



La nuit que Heimdal venait de passer ne pouvait pas l'aider, c'est-sur. Il était encore sur un nuage. IL a du revenir sur terre très vite et les fesses en premier. Le jeu se passa très
rapidement en deux tours et il n'avait rien vu venir. Le vainqueur n'était pas venu vers lui, rien pas un regard envers le Jouteur. Bref, le duc Haussa les épaules en espérant que
son adversaire ne fasse pas de tour supplémentaire. Pourquoi, il lui manque du Fair-play et de la dignité. Un regard vers son épouse pour la rassuré et un déplacement
en boitant vers sa tente.
Revenir en haut
Erwelyn
invités

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 1
Localisation: Maine
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014, 10:31    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Bien sûr, il fallait que ça arrive de nouveau. Le destin, sans doute. Lynette avait eu un petit sourire lorsque le panneau d'affichage avait été lu la veille au soir, se doutant bien que le Malzac d'Euphor devait n'avoir qu'une envie : obtenir sa revanche. Et quant à elle, elle espérait secrètement le battre encore une fois pour enfoncer le clou. Pas qu'elle ne l'appréciait pas, non, non, mais remporter des victoires sur cet homme avait un petit côté amusant qui lui plaisait bien.
Aussi, le matin des premiers duels, la baronne s'était concentrée un maximum, car l'adversaire était tout de même coriace et loin d'être n'importe qui.

Arrivée en bout de lice après avoir revêtue son armure rose et tout ce qu'il fallait pour ne pas se retrouver au cimetière dans la journée, un hochement de tête salua Actarius. Si son heaume n'avait été sur son visage, celui-ci aurait même pu apercevoir le sourire qui ornait ses lèvres. C'était en effet un duel comme elle les appréciait.

Au signal, Cheval s’élança, talonné par sa cavalière, tenant fermement sa lance et son écu. Hélas, trois fois hélas, ce fut un coup dans l'eau, car elle ne fut même pas capable de toucher l'écu adverse. Lui, heureusement, ne brisa pas et, encore plus heureusement, ne l'envoya pas valser au sol. Le deuxième tour ressembla étrangement au premier. Lynette sentait bien la victoire lui échapper et lâcha même un juron à travers son heaume lorsqu'elle se retrouva en bout de lice, que personne ne dut entendre. Elle pria pour briser sa lance et le mettre à terre dans ce troisième tour, mais ses prières furent vaines. Ils se croisèrent tout simplement, comme s'ils faisaient une petite balade de santé. Personne ne chut, mais le couperet tomba cependant, car le duc avait toutefois fait mouche aux tours précédents, ce qui était loin d'être son cas.

Son écuyer lui enleva son heaume avant qu'elle ne fasse la moitié du chemin sur le sable de la lice pour retrouver son adversaire du jour. La baronne râlait in petto, mais lorsqu'elle aperçut le sourire d'Actarius, elle ne put qu'en faire écho.


Toute victoire est bonne à prendre ! Même si en effet, ils n'avaient pas fait profiter le public d'un grand spectacle en ce jour. Félicitations à vous, vous êtes toujours aussi doué dans l'art des joutes. Mais j'espère tout de même avoir l'honneur de vous battre à nouveau la prochaine fois, histoire de bien garder mes deux victoires d'avance !

Un petit rire fusa avant de libérer la lice pour les prochains jouteurs. C'était certes une défaite, mais pas si amère, car leurs duels étaient finalement un petit jeu bien amusant pour la Jeneffe qui se ferait un plaisir de croiser à nouveau le duc sur le sable de la lice.
Revenir en haut
Ptit Broth
invités

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2014
Messages: 1
Localisation: Montragis
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014, 15:22    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Maylis Do Urden,, Baronne de Caumont , Dame de Virazeil et d'Epinas
affronte
Ptit broth, Seigneur de la grange



Après l’époux Do Urden, c’est à l’épouse de venir défendre ses couleurs contre le Seigneur de la Grange.

Première lance.
C’est Maylis qui touche, suivie par Ptit Broth, et les deux lances se brisent. Mais le Seigneur ne parvient pas à rester en selle et tombe de cheval. Il se relève sans aucune blessure.


Par chute de son adversaire, Maylis Do Urden est déclarée vainqueur !



Ptit se présenta tout équipé en bout de Lice, au signal les deux adversaires fondirent l'uns sur l'autre, les lances se brisèrent dans un grand bruit, mais Ptit seul se retrouva à terre avec une plaie ouverte a son amour propre mais cela sera vite oublier après quelques cuvée D'Isa.
_________________
Revenir en haut
Ellesya
invités

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 5
Localisation: Touraine
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014, 21:39    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

~ 16ème de finale : Sézanne vs Amboise ~


Le même objectif qu'Aimelin habitait les pensées de la jeune femme en se présentant en lice. Mais sans pour autant sembler aussi sombre que lui. Elle était présente en connaissance de cause. Jamais elle n'en voudrait à son adversaire de l'avoir navré à moins qu'il eut touché son destrier ou fait quelques coups malveillants. Aucun risque de ce côté là venant de son ami.

La lance bien en main, au signal, elle talonna Eminence. Qui se solda par une avance pour Millelieues et probablement un bel hématome pour elle. Mais tout restait possible puisqu'elle s'était maintenue en selle malgré l'impact encaissé.

Une passe nulle plus tard, ils passèrent de rien à tout. Les deux lances furent brisées.
Toutefois, en rassemblant ses esprits, force fut de constater qu'elle était la seule à avoir avaler de la poussière. Aimelin approchait, toujours juché sur son destrier. Quant au sien, son écuyer l'avait récupéré et lui faisait quitter le champ clos.
Ellesya se libéra de son armet et lui sourit sans manière en réponse à ses paroles.


Sois quiet. Je vais bien. Et sache que je n'éprouve pas la moindre déception de m'incliner cette fois devant toi. Au contraire.

A l'invitation, elle lui répondit juste d'un regard chaleureux avant de se séparer de lui pour regagner son pavillon.
_________________

OR de la Licorne et Séminaire de Tours
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
wunderliche


Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2014
Messages: 5
Localisation: Limoges
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014, 22:04    Sujet du message: Re: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

Citation:
Prudence Giffard
affronte
Wunderliche, Seigneur de Bousquet sur Thoré



Sonnez bucines !

Première lance.
Les jouteurs se croisent mais aucune lance ne touche sa cible.

Deuxième lance.
Cette fois ci les deux lances touchent mais seul le seigneur brise sa lance. Sous le choc Prudence ne parvient pas à rester en selle et tombe de cheval. Aucune blessure n’est à déplorer.


Par chute de son adversaire, Wunderliche est déclaré vainqueur !



Premier duel du jour, il espérait commencer doucement car il était plutôt lent à démarrer. Son adversaire, il ne la connaissait mais son nom oui. Quand même, c'était les mêmes noms qui ressortait souvent. Enfin il essayerait de ne pas blesser son adversaire, il n'avait pas envie de se mettre à dos la famille complète.
Première lance ratée mais la seconde fit mouche et tomber son adversaire.


Je vois que vous n'avez pas trop de mal. j'espère vous revoir à une autre joute.

Il ne savait pas forcément quoi dire et se retira donc au campement.
Revenir en haut
Alienor Vastel


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 3
Localisation: champagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014, 10:09    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale Répondre en citant

    Hersent d'Ar Sparfel, Baronne de Vignory, Dame de Maizières
    affronte
    Aliénor Vastel de Millelieues di Favara,, Duchesse de Sézanne, Dame de Lesmont, Marigny, Etampes-sur-Marne et Précy-St-Martin.


Grimace.
Non point tant en raison de son adversaire, après tout les relations entre les deux jeunes femmes, à défaut d'être franchement cordiales, avaient été bienveillantes, du moins tant qu'Aliénor avait côtoyé la baronne.
Mais au souvenir de leur dernier affrontement en lice, à l'issue duquel la petite blonde avait dû être évacuée sur civière avec crainte d'avoir la nuque brisée tant la chute avait été rude.

C'est donc avec un peu d'appréhension, n'ayant aucune envie de réitérer cette sortie, que la jeune duchesse dirige sa frisone en bout de lice.
Concentrée, le regard rivé sur la targe adverse, elle abaisse sa lance à l'horizontale, l'ajuste, touche et brise. Tout comme la baronne, et déséquilibrée, elle se retrouve à goûter le sable de la lice.

Pestant entre ses dents, avant de s'apercevoir qu'elle n'est pas la seule à être tombée, et c'est un juron qui passe alors ses lèvres, heureusement étouffé par le métal de son heaume.
Elles vont devoir en passer par l'épée, et elle n'est vraiment pas à l'aise avec cet exercice.

Et puisque la meilleure défense, c'est l'attaque, elle décide alors de prendre l'initiative avant que son adversaire ne puisse réagir.
Tactique payante au final, et c'est essoufflée qu'elle laisse choir sa lame et ôte gantelets et heaume pour aller saluer amicalement la Baronne.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:25    Sujet du message: [RP Lice] Seizièmes de finale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Demeure de la famille de Joncheray Index du Forum -> Les festivités -> La lice -> [Juge Diseur] Panneau d'affichage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com